Blog : Détail
Ouverture :Locations du 18/12/2020 au 31/10/2021
Camping du 01/04/2021 au 31/10/2021

À la rencontre des animaux du Parc national des Pyrénées

Sanctuaire de la vie sauvage, le Parc national des Pyrénées abrite une faune variée et abondante qui séduit les touristes en quête d'exotisme et de moments magiques à partager. Petit tour d'horizon des animaux emblématiques que l'on peut observer lors de ses balades et randonnées dans le Parc national des Pyrénées.

À la rencontre des animaux du Parc national des Pyrénées

La marmotte, la star des Pyrénées

Lors d'une excursion dans le Parc national des Pyrénées, il n'est pas rare de croiser une marmotte sur son chemin. Disparue de la chaîne des Pyrénées il y a 10 000 ans, elle a été réintroduite avec succès dans les années 1950 en vallée de Luz, puis dans l'ensemble des vallées du parc. On la rencontre habituellement à des altitudes variant de 800 mètres à plus de 2 600 mètres, sur les versants les plus ensoleillés. Mais attention, à la moindre alerte, elle émet un cri strident qui résonne dans la montagne et se réfugie dans son terrier ! Pour observer les marmottes, patience et discrétion sont donc de mise.

Le desman des Pyrénées, l'animal le plus mystérieux

Le desman des Pyrénées - surnommé le Rat-trompette, en raison de la forme de son museau - est sans aucun doute l'animal le plus étrange et insolite que l'on puisse rencontrer dans le Parc national des Pyrénées. Et pour cause, on ne le trouve que dans les Pyrénées, au nord de l'Espagne et au Portugal. Cet animal peu connu et menacé vit généralement à proximité des torrents et des ruisseaux. Réputé peu sociable et solitaire, il se laisse néanmoins approcher assez facilement.

L'isard, le cousin pyrénéen du chamois alpin

L'isard a largement profité de la protection du parc national. Menacé de disparition il y a une cinquantaine d'années, l'isard fait aujourd'hui son retour dans les Pyrénées. Le parc national compte aujourd'hui quelque 4 000 individus. L'isard se différencie du chamois par sa petite taille, mais il est aussi plus agile que son cousin alpin. L'été, il monte très haut sur les flancs escarpés des Pyrénées, trouvant refuge dans les alpages et les pierriers du versant nord.

L'aigle royal, le roi ailé de nos montagnes

Avec ses deux mètres d'envergure, l'aigle royal est le plus grand des aigles d'Europe. Ce majestueux rapace niche en montagne, sur les parois rocheuses, entre 800 et 2 000 mètres d'altitude. Le Parc national des Pyrénées compte aujourd'hui environ 80 couples difficiles à observer. Autant dire que chacune de ses apparitions donne des frissons aux randonneurs pyrénéens.

Le gypaète barbu, le vautour emblématique du massif pyrénéen

Avec ses 3 mètres d'envergure, c'est l'un des plus spectaculaires et plus imposants des rapaces d'Europe ! Reconnaissable à sa silhouette qui rappelle celle d'un faucon, le gypaète barbu arbore un poitrail aux reflets rouge-orangé. Une petite quinzaine de couples vit actuellement dans le parc national et sa zone périphérique. Habitué aux hautes latitudes, il est observable de mi-juillet à mi-septembre.

Le Vautour Fauve, le seigneur des crêtes

Le vautour fauve, immense aile volante de 2,80 m d'envergure, a bénéficié de la protection que lui a accordée la Réserve naturelle d'Ossau. De nos jours, plus de 110 couples filent le grand amour dans le Parc national des Pyrénées. Leur aire de répartition tend à s'étendre vers l'Est. Les estives du piémont pyrénéen attirent également nombre de percnoptères d'Égypte. Près de 25 couples occupent les falaises calcaires du parc. En dehors de l'Espagne, il s'agit là de la plus grande population de cette espèce en Europe de l'Ouest.

L'ours brun des Pyrénées

Longtemps considéré comme une menace par les éleveurs et chassé pour sa fourrure, l'ours brun des Pyrénées a vu sa population baisser de façon drastique depuis les années 1980, réduite à quelques individus d'aujourd'hui. L'avenir des ours dans les Pyrénées demeure très incertain. En novembre 2004, un chasseur a abattu Cannelle, la dernière ourse femelle autochtone recensée dans le massif. À ce jour, la vallée d'Aspe et ses vastes forêts constituent le dernier bastion de l'ours brun dans les Pyrénées.

- Où séjourner : notre Camping 3 étoiles dans les Hautes-Pyrénées vous accueille à Luz Saint-Sauveur, à la croisée des vallées, point de départ de nombreuses randonnées dans le Parc national des Pyrénées (partie centrale). Nous vous proposons la location chalets et mobil-homes, ainsi que des emplacements pour tente, camping-car et caravane en pleine nature.

- Randonnées et sorties accompagnées : toute l'année, les agents du Parc national des Pyrénées vous emmènent à la découverte des richesses de la faune et de la flore, les milieux naturels et le patrimoine culturel du Parc national des Pyrénées. Toutes les infos : www.pyrenees-parcnational.fr

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

 

Publié le 06/04/2021
https://www.campinglehounta.com/uploads/images/Blog/randonnee-animaux-parc-pyrenees.jpg

Pour vos vacances, prenez de l'altitude !

Profitez de la beauté des alentours pour partir en balade ! Le département des Hautes Pyrénées est une destination idéale pour les vacanciers en quête de soleil, de verdure et de grand air.

En séjournant au Hounta à quelques kilomètres de Luz Saint Sauveur, vous aurez à portée les points d'intérêt incontournables du département.

Voir les destinations